Blog

déc05

L’arrivée des compteurs « intelligents » Linky très controversée

L’installation des compteurs Linky a débuté le 1er décembre. D’ici 2021, 35 millions de compteurs électriques seront remplacés, malgré de nombreuses critiques.

L’installation des compteurs Linky a débuté le 1er décembre. D’ici 2021, 35 millions de compteurs électriques seront remplacés, soit 90% des foyers français. Tous les abonnements de moins de 36 kVa, résidentiels et professionnels sont concernés.

Imposé par une directive européenne de 2009, ce compteur communicant constitue la nouvelle génération des compteurs d’électricité, conçu pour faciliter la vie des 35 millions de clients d’ERDF et servir d’outil pour accompagner la transition énergétique engagée par le Gouvernement.

Selon ERDF, ce compteur présente quatre avantages : le relevé des « index » de consommation se fera à distance et quotidiennement, les interventions techniques courantes se feront à distance, dans des délais plus rapides, en cas d’incident ou de panne, le diagnostic sera facilité, ERDF dépannera plus vite  et enfin les clients pourront surveiller et donc mieux maîtriser leur consommation d’électricité.

Linky « n’apporte rien aux usagers »

Mais déjà pointé du doigt pour ses effets potentiellement nocifs, Linky est aussi l’objet de nombreuses critiques en France et en Europe.

Selon les associations de consommateurs, le client pourrait voir sa facture augmenter. UFC-Que choisir estime en effet que Linky « n’apporte rien, strictement rien aux usagers ». L’association considère même que l’installation des compteurs « risque d’alourdir leurs factures sans contrepartie. D’abord parce que même s’il n’apparaît pas en tant que tel et qu’ERDF assure pouvoir le financer par des gains de productivité, son coût pourrait finalement y être intégré via le tarif d’acheminement de l’électricité. »

L’Allemagne a récemment refusé l’installation de ces compteurs de nouvelle génération sur la foi d’une étude du cabinet d’audit EY (ex-Ernst & Young), mandaté par le gouvernement fin 2013, qui stipule que l’adoption massive de nouveaux compteurs n’est pas dans l’intérêt du consommateur allemand.

Le déploiement national à large échelle des compteurs nouvelle génération en France, un chantier pharaonique de 5 milliards d’euros, pourrait donc rencontrer de sérieuses résistances d’ici à 2021.

http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3097

diagnostic immobilier la rochelle

diagnostic immobilier La Rochelle